Haori, vestes pour kimono japonais.

 

Une vision magique, un tableau paisible pour ce e-baori 絵羽織. Une ode à l'arbre le plus emblématique de la culture japonaise, le pin Matsu 松.

Sur un ciel de soleil couchant ou levant parsemé de nuages rosissants, se détachent des pins. Au sommet des troncs au délié élégant et graphique, leur feuillage est symbolisé par un mouvement de pinceau qui les fait apparaître dans une forme ultra simplifiée, un peu à la manière de l'artiste Ôgata Kôrin dont le style a tant inspiré les motifs pour kimono. Orange, noir, gris bleuté et blanc, la palette de couleur nous dépeint la richesse des espèce de pins au Japon, pin rouge, pin noir, pin blanc et pin bleuté. Des points de broderie dans un brocart doré nous figurent les aiguilles de ces arbres majestueux. 

Il y a-t-il un arbre plus vénéré au Japon que le pin ? Divin, il est symbole d'immortalité. Et c'est sur ces branches que les dieux viennent rendre visite à notre monde. Gardien des sanctuaires et des temples, il repousse les énergies négatives et les mauvais esprits. Mais c'est surtout une force inébranlable de la vie qu'il nous incarne, à nous, les simples mortels en ce bas monde. Une force de vie qui se forge à travers une  existence parsemée d'épreuve et de défis à relever et dont il se sort toujours vainqueur. Rien ne peut le faire plier. Mais ici, je dirais plutôt que l'atmosphère chaude et tranquille de ce haori nous renvoie plutôt aux magnifiques paysages que les pins cisèlent, au pays du soleil levant, à la lisière de la terre et de la mer. La présence de la mer se révèle à nous sur le haura, la doublure intérieure. Un tableau aquatique où les vagues se gonflent et leur sommet se pare d'écume dans un motif de Namigashira 波頭. Ce mouvement dynamique et continu de va-et-vient des vagues est lui aussi de bon augure : éternité, immotalité, longévité et renouveau nous sont promis avec lui. Mis à part une toute petite tache pratiquement invisible sur le devant de la veste et quelques petits délavés de rose, ce haori est dans un excellent état et vous pouvez le porter sans problème !


Le haori, veste portée sur un kimono japonais, est peut-être LE vêtement japonais dont TABITABIYA est le plus tombé amoureux ! Coupé de la même manière qu’un kimono, le haori en partage aussi les tissus et motifs somptueux. Mais nul n’est besoin d’un obi pour le tenir fermé. Il se porte en général ouvert ou noué sur le devant par des cordelettes tressées dans les mêmes matières que les obijime que l’on attache sur les obi. Elles sont elles-aussi très décoratives.

Sa longueur facile à porter, sa légèreté, ses motifs plus en retenue ou carrément osés font de cette authentique veste pour kimono un vêtement super ludique et stylé dont on ne se lasse pas ! Il n’y a pas de limite à la façon dont vous pourrez le porter car le haori se marie de façon absolument parfaite et créative avec tous les vêtements. Pour vos moments détente sur le canapé, lecture, ou tasse de thé, pour vous mettre confortable à la maison après vos journées de travail, pour apporter une touche edgy à vos tenues jean, ou une note plus chic à vos tenues jupe ou travail, pour sortir le soir, pour les invitations à un mariage ou un apéritif un peu chic… Le haori est la réponse mode à toutes les occasions tant les possibilités sont infinies et pour toutes les femmes !!! Le haori est LA pièce idéale pour apporter, à votre garde-robe et votre vie, cette touche d’élégance si unique au Japon ! Une façon simple aussi et accessible à tous de profiter de l'art du kimono japonais.

 

Sur notre marché aux puces, nous ne vendons que des produits japonais d'occasion qui nous ont fait fondre. Ils ne sont donc pas parfaits mais en bon état, voire très bon état. Les photos vous montreront les petits défauts que certains peuvent présenter

VESTE KIMONO FEMME | HAORI | HAORI POUR FEMME

SKU : HAO68
50€Prix
Logo de la boutique japonaise en ligne Tabitabiya
  • Page facebook de Tabitabiya
  • Compte Instagram Tabitabiya

© 2016 TABITABIYA       Le contenu de ce site web est la propriété exclusive de Tabitabiya. Tous emprunts ou reproductions sont interdits.