• TABITABIYA

DES MOTIFS AU COEUR DU LANGAGE SECRET DE LA TRADITION JAPONAISE

Tous les tissus de haori que Madame Criquet a choisis pour ce nouveau projet n'étaient pas "boroboro" ボロボロ (en loques), comme on dit ici au Japon, mais ne pouvaient plus être portés comme tels ... taches, trous ... Tous pouvaient pourtant être sauvés! Et d'une manière tellement amusante !!! Madame Criquet fut plus que ravie de réaliser ces sacs pour vous avec d’authentiques tissus de haori vintage recyclés !!!


Une caractéristique remarquable de l'art et du design japonais est l'utilisation de motifs. Les motifs japonais sont très reconnaissables.

Dans l'esprit de la plupart des gens, les tissus japonais évoquent un monde riche en couleurs et parcourus de motifs flamboyants qui ravissent les yeux ... Est-ce aussi votre idée ?


Cela n’est pas si évident pour ces tissus sur lesquels Madame Criquet a jeté son dévolu... Serait-il exagéré de dire qu'ils appartiennent à l'esprit Wabi-sabi, à la base de l'esthétique japonaise ? Simples, modestes, calmes, imparfaits car avec des défauts et la patine du temps sur eux ... Qu'en pensez-vous ? Etes-vous d’accord ? Madame Criquet va vous montrer combien les motifs sur ces tissus sont tous de véritables icônes, des incontournables, des arcanes majeures de l’univers des motifs japonais et de leur langage secret ! Ils ont de véritables trésors à vous offrir !!! Et comme nul autre, ils auront su traverser les âges tant leur graphisme et intemporellement moderne ! Ainsi, en plus d'être totalement slow fashion, ces sacs vous feront aussi vous sentir unique, chic et et dans l’air du temps! Les classiques ont le charme d’être indémodables …





Madame Criquet sait fort bien que vous connaissez déjà quelques uns de ces motifs! Regardez bien !



KIKKŌ ASANOHA SEIGAHA MATSU KATAGAWAKURUMA


Comme c’est palpitant de savoir que ce que nous portons se rapporte à une histoire millénaire et nous parle d'une culture fascinante dont l'esthétique est internationalement applaudie et révérée ! Vous ne voudriez pas en faire partie ?


KIKKŌ 亀甲


Les motifs japonais trouvent souvent leur source dans la nature. Vous avez déjà beaucoup entendu parler du Japon et de son lien profond avec celle-ci. Quel génie d’avoir su tiré d’une forme aussi simple un motif qui se décline en tant de variations ! Qui d'autre que le Japon aurait pu le faire ?


Nous vous avons déjà parlé de ce motif. Vous vous souvenez ? C'est l'un des plus anciens et il appartient à la famille des Yūsoku. C’est-à-dire que, provenant de Chine, durant la période Hēian, il était porté seulement par les érudits, les chercheurs et savants de la cour impériale. Au début des temps modernes, il a été rapidement adopté par les Samouraïs et les gens du commun pour devenir l'un des motifs les plus aimés des Japonais.


Aujourd'hui, on le voit sur les kimono et les obi des plus hauts rangs. Haha ... Cela n’ajouterait-il pas une touche de chic à votre garde-robe pour ces occasions spéciales où vous avez besoin de vous sentir au top de votre élégance ?


C'est aussi un motif des plus propices ! C'est une promesse de longévité et de bonheur ! Merveilleux ! Parce que vous voyez, ce petit animal, qui est très respecté dans la culture japonaise, vivrait pendant des milliers d'années !!!!! Alors ? Avez-vous deviné de quel animal il s’agit ? Langue au chat ?? Il s’agit de la tortue et des écailles sur son dos !!!!


Madame Criquet aime l’éclat du contraste entre l’or et le noir, un éclat qui rehausse le prestige de ce motif du plus haut rang pour les kimono les plus prestigieux et qui convient aux occasions les plus formelles. Ne serait-il pas parfait pour une cérémonie de mariage, un dîner chic au restaurant, une conférence professionnelle où vous devez vous montrer sous votre meilleur jour…



Ici, une autre variante que l’on trouve sur des kimono d’un rang plus informel...Mais le chic est toujours là !


La teinte de ce rouge profond et flamboyant nous apparaît plus que parfaite pour se marier avec des tailleurs chics ! Elle sera de plus facile à assortir avec une large palette de couleurs. Et pour la génération plus jeune, peut-être, qui aime paraître plus décontractée, mais avec du style, c’est une pièce à avoir ! Madame criquet l’imagine très bien avec un bel ensemble jean, chemise blanche et petite veste noire. Une touche de rouge viendrait compléter la tenue à merveille d’une pointe fashion des plus edgy.



ASANOHA 麻の葉


On est tous séduits par l’esthétique japonaise. Non seulement elle apporte à tout une touche d’élégance indescriptible, mais elle a su aussi capter ce « je ne sais quoi », cette essence des choses qui lui fait traverser les siècles et rester toujours à la pointe du design. Elle nous parle à tous, elle est intemporelle. Le temps ne l’atteint pas.


Porté aux nues par les peintres du 19ème siècle, l’esthétisme japonais et ses motifs ont aujourd’hui conquis le monde du design moderne. On les reconnaît partout ! Dans les hôtels, sur les papiers peints et autres, sur des assiettes et tasses ou dans bien des réalisations couture…


Quand d’autres pensent « Hello Kitty », « maid cafés » ou « robots », pour Madame Criquet, la modernité du Japon est là ! Regardez !




Ce motif n’est que design !!!!


Asanoha est composé de 6 formes de diamant représentant les 6 feuilles pointues au sommet de la tige de chanvre et disposées de telle manière qu’elle forment une étoile à 6 branches. Cette plante a été utilisée pour l'habillement jusqu'au 17ème siècle, époque où le coton fut introduit au Japon et le concurrença.


Vers la fin de la période Edo, sous l'influence d'un acteur de kabuki jouant le rôle d'une jeune fille, il devint un des motifs les plus populaires parmi les jeunes femmes de l'époque. A cette époque, ce n’était pas les hit girls qui créaient la tendance, mais les acteurs de kabuki qui donnaient le « la » de la mode.


Encore aujourd'hui, ce motif graphique, dynamique est partout !!! Littéralement partout !!! Au Japon et ailleurs dans le monde.


Asanoha et ses nombreuses variations peuvent être combinés avec d'autres motifs saisonniers ou utilisés comme motif principal sur un vêtement. Ici, associé avec une fleur de prunier Ume 梅….



Mais alors, cela veut-il dire que vous ne pourrez porter ce fameux sac fait main en hiver et au printemps seulement ?


Soyez rassuré(e) ! Kikkō, Asanoha et Ume, bien qu’ils évoquent l’hiver et le printemps, sont de tels classiques qu’ils peuvent se porter toute l’année ! Avec eux, pas de risque de commettre un impair !


Pour tout vous dire, c'est ce tissu de haori au motif d'Asanoha rehaussé d'une fleur de prunier qui a donné à Madame Criquet l'idée de cette série de sacs ! Quand elle l'a vu, elle a craqué pour le modernisme de ce noir et jaune ! Et tout de suite, elle a pensé "sac" !


Vous savez tout sur ce motif Asanoha ! Mais mais mais...il reste, à Madame Criquet, encore une petite chose à partager avec vous... Ce motif, inspiré de la feuille de chanvre, était utilisé dans la confection des sous-vêtements pour les petits enfants. On espérait qu'ils grandiraient aussi robustes que cette plante qui s'hérisse si droit et si haut ! Et on continue encore à en faire plein de petites choses totalement craquantes pour les enfants !


Madame criquet sait qu’elle a vu juste avec ce tissu. Toutes le copines autour d’elles craquent pour lui ! Mais bien sûr !!!! Regardez la beauté de ce tissu !!!


Les possibilités de l’assortir avec vos tenues sont infinies !!! A vous de jouer !!! Vous ne pourrez commettre aucune erreur mode avec ce sac ! pour être des plus classe ou décontractées avec art et un style inimitable !!!!

TABITABIYA

ATTENTION! Aucune utilisation, copie ou autre de nos textes et images ne peut être fait sans un accord préalable de notre part.



Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
Logo de la boutique japonaise en ligne Tabitabiya
  • Page facebook de Tabitabiya
  • Compte Instagram Tabitabiya

© 2016 TABITABIYA       Le contenu de ce site web est la propriété exclusive de Tabitabiya. Tous emprunts ou reproductions sont interdits.