• TABITABIYA

UN GEEK PAS COMME LES AUTRES

Aujourd'hui, rencontre avec un geek pas comme les autres, Xavier de Tellement Geek! Pourquoi un geek pas comme les autres? Parce que TABITABIYA ne s'attendait pas à découvrir un monde aussi riche avec Xavier. Le geek, honnêtement, on ne connaissait pas....Et pour tout dire, on avait aussi quelques préjugés....Que nenni! Avec Xavier, TABITABIYA peut dire "Vive le geek!" C'est riche, varié, beau à regarder....ET plein de jolies surprises totalement Japon!!!!!!



Xavier de Tellement Geek dans son beau T-Shirt "Ryu"
























Et puis aussi, Tellement Geek tient une place particulière pour TABITABIYA. Xavier est là depuis le tout début de notre aventure avec toujours la même gentillesse et générosité. Et comme TABITABIYA croit au partage, il y a plein de belles choses à découvrir et faire découvrir!, qu'on avit envie de faire un big shout-out pour Xavier! Vous allez voir! Vous allez passer un formidable moment lecture! Un seul regret : ne pas pouvoir vous faire profiter de la voix faite pour la radio de Xavier....


Mais vous pourrez la retrouver ici, sur la chaine Youtube de Tellement Geek : https://www.youtube.com/watch?v=2Ddzj18Md9A&list=UUAHwwP8ja207fPKUo_FknnQ

Et pour lire les articles du blog : http://tellementgeek.over-blog.com/

Tellement geek est aussi sur Facebook : https://www.facebook.com/Tellementgeek/


1) Quand vous a frappé la fièvre du geek?

D'aussi loin que je me souvienne, en fait j'ai tout le temps été un peu geek : ça commence par les LEGO dès le plus jeune âge (ma chambre en était pleine), je pouvais passer des journées entière à construire des vaisseaux, et faire vivre des histoires pas possible à mes personnages. Et les jeux de société ont toujours été présents dans mes temps libres quand j'étais plus jeune. Alors à l'époque ce n’était pas encore les jeux experts que l'on peut connaître maintenant, mais disons que le « Risk » à vite fait parti de ma ludothèque. Le côté geek informatique/console est arrivé bien plus tard, même si ce n’est pas une véritable passion, mais plutôt un passe temps occasionnel.


2) Pour vous le geek, c'est quoi?

Est-ce que « Geek » veut encore dire quelque chose ? A une époque, on disait cela d'adolescents qui ne quittaient pas leur chambre, passaient leur temps sur un PC et ne voyaient leur amis que pour des parties de jeux de rôle ou de jeux vidéo en réseaux… Mais maintenant, tout le monde connait « le Seigneur des Anneaux » ou « Game of Throne », les films de super héros remplissent les salles de cinéma, le monde ludique a explosé (en France on est passé en 10 ans, de 300 jeux édités par an à 1500…), il n'y a jamais eu autant de bar à jeux, d'escape room, et que dire des nouvelles technologies : Qui n'a pas de smartphones ou de tablettes, et les PC sont maintenant aussi présents que les TV (si ce n'est plus!) dans les foyers.


3) Parlez-nous de tellement geek!

L'histoire de « Tellement geek » est une longue histoire… Disons qu'en résumé, la radio pour laquelle je travaille à eu un jour besoin d'une émission régulière au pied levée, une émission de 50 minutes mensuelle, Et qu'avec mon jeune frère (avec qui j'ai en commun la passion des jeux) on a voulu prendre le créneau pour parler de jeux, de musique, de ciné et de série. Et qu'avec une autre personne on a affiné la fiche en se disant que ce serait pas mal d'essayer de vulgariser la culture geek : avec l'arrivée des super héros au cinéma, le boom des séries TV, la démocratisation des nouvelles technologies, on pensait que vouloir expliquer cela, ça pourrait être sympa. Est né « Générations Geeks ». Mais ça a prit des orientations qui ne me convenaient plus, alors j'ai préféré faire cela tout seul. Beaucoup plus pratique et plus sympa… Voilà comment est né « Tellement geek », une page Facebook qui relaie l'information de l'imaginaire plus que la culture geek seule, en parallèle est aussi apparue un blog sur lequel je poste des articles sur les livres que je lis, les jeux que je teste… Et puis comme je suis technicien/animateur dans une radio, j'ai décidé de faire des interviews des acteurs de cette culture de l'imaginaire, que je poste sur YouTube. Au final, « Tellement geek » c'est des jeux de société, de figurines, des jeux de rôles, mais aussi de la littérature, de la BD, des mangas, des comics, un peu de cinéma quand j'ai le temps…


4) Votre premier coup de coeur geek, vous vous en souvenez?

Clairement il y en a eu 2, tout en ne sachant pas que c'était de la culture geek au moment où je les découvrais : Jules Verne et son « 20 000 lieux sous les mers », qui est maintenant considéré comme du steampunk (un courant que j'adore tout particulièrement) et « Le Seigneur des Anneaux », mes premières nuits blanches de lecture… Depuis, il y a toujours un livre tout près de moi, et une liseuse dans mon sac… Et puis il y a eu les jeux de rôles, les jeux de société et tout le reste que l'on retrouve sur « Tellement geek »...


5) Une vie de papa geek, ça ressemble à quoi?

La vie de papa geek est un régal… C'est pour la compagne du papa geek que c'est un enfer !!! Sans rire, j'ai énormément de chance, je suis le « jouet » préféré de mes 2 garçons. Alors ils sont encore un peu jeunes (6 ans et 2 ans 1/2) pour pouvoir les mettre devant les films que je voudrais leur faire découvrir, mais ça va venir (Batman est déjà le personnage préféré du plus petit, et ma compagne se désespère de savoir qu'il connaît tous les noms de la Justice League et les Avengers par coeur!!), et le grand commence clairement les jeux de société, mais il faut y aller avec la bonne dose, pour leur faire découvrir les subtilités du jeux, et les différents niveaux. Mais il m'épate, et surtout il est demandeur. C'est bon signe. Et puis avec la démocratisation des jeux de rôles (et l'arrivée des JdR pour les plus jeunes, comme « Tiny » ou « Petits détectives de monstres » pour des enfants à partir de 3 ou 4 ans) je pense que j'ai pas fini de jouer !!! Et c'est tant mieux…


6) Les tendances du geek qui vous accrochent le plus en ce moment?

En ce moment, ce sont les projets cross-média qui m'attirent le plus. Dans la culture de l'imaginaire, ça commence à être monnaie courante. Il est facile de passer de la BD au jeux ou inversement. Ou pourquoi pas proposer des univers sur plusieurs supports ? Et les jeux avec un support numérique sont aussi quelque chose qui va se démocratiser de plus en plus, et ça va apporter une vision du jeu qui va bousculer les choses. Alors je ne parle pas de portage (c'est à dire des jeux de société qui sont adaptés en jeux vidéo), mais bien de jeux avec une aide numérique (c'est le cas du jeu « World of Yo-ho » ou les smartphones sont des bateaux pirates sur un plateau de jeu de société, ou encore du jeu de cartes à collectionner « Huby Woky » en ce moment sur Kickstarter et qui est une vrai nouvelle façon de voir le JCC – Jeu de Cartes à Collectionner). Il y a aussi les Termites Factory qui proposent des choses vraiment très diversifiées…


7) Et le Japon dans tout ça?

Et le Japon dans tout ça ? J'ai l'habitude de dire « Mais que serait la culture de l'imaginaire sans le Japon ? »… Les mangas, les ninjas et samouraïs, les jeux vidéo, Nintendo et Sony, les animes, Naruto, Dragon Ball, Akira (ma première claque pour un animé…). Le Japon est une inspiration pour toute la culture de l'imaginaire : la littérature, les jeux de société, les jeux de rôles (Rokugan pour Dongeons et Dragons et Légende des 5 anneaux…), il ya même une chaine TV, J-One, pour les fans, qui propose des diffusions d'animes avec, comme pour les séries TV américaines, un sous titrage le lendemain de la diffusion japonaise. J'ai toujours eu une fascination pour le Japon, pas au point de vouloir devenir un spécialiste, mais assez pour être amateur de ce que produit cette culture : les arts martiaux, la nourriture, les mangas, la calligraphie (shodô)… De toute façon, j'ai toujours eu l'impression que tout est susceptible d'être un art au Japon. Comme si la devise était : « Ne faites pas si vous ne pouvez pas le faire le mieux et le plus beau possible ». C'est d'ailleurs cette passion qui m'a fait découvrir Tabitabiya…


Je ne pouvais pas finir sans un grand merci, pour cette tribune, pour la gentillesse avec laquelle on a communiqué depuis ces années, pour vos produits d'une très grande qualité (on me prend pour un fou quand je me balade avec mes jikatabi, mais je suis tellement bien dedans, que je ne peux que les recommander à tout le monde…).


Xavier et ses chaussures Jikatabi...

















Et puis si quelques personnes lisent ces lignes, peut être quelques coups de coeur (en plus de vos super t-shirt!!), pour quelques découvertes récentes d'un papa geek : les BD dont vous êtes le héro chez Makaka Editions, 2 auteurs qui méritent qu'on les lise : Jérôme Camedescasse pour son livre « Son étoile souveraine » et Denis Vergnaud pour son livre « La sève du pouvoir ». Et pour ceux qui liront ce lignes, si vous aimez le Japon ou l’Asie en général, je peux vous recommander Romain d’Huissier, un auteur qui a commencé une super trilogie « Les chroniques de l’étrange » (il y a 2 tomes sur 3 de dispo). Mais aussi des jeux : « Ninja Taisen », « La légende de 5 anneaux » (une nouveauté en jeu de cartes), ou encore un jeu de rôles : « Shayö ». Et parce qu’il a fait énormément pour faire découvrir la culture japonaise en Europe, je vous conseille vivement de regarder du côté de Tsume-art, ils font des figurines en résine de toute beauté (attention se sont des séries de luxe numéroté), mais ils font aussi de l’habillement et des jeux (et bientôt du manga !!!).



TABITABIYA

ATTENTION! Aucune utilisation, copie ou autre de nos textes et images ne peut être fait sans un accord préalable de notre part.




Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
Logo de la boutique japonaise en ligne Tabitabiya
  • Page facebook de Tabitabiya
  • Compte Instagram Tabitabiya

© 2016 TABITABIYA       Le contenu de ce site web est la propriété exclusive de Tabitabiya. Tous emprunts ou reproductions sont interdits.